FAQ – Couvertures pour chevaux

Poney avec couverture de imperméables

1. Ma couverture est cassée ou déchirée, que faire ?

2. Mon cheval enlève tout seul sa couverture, que faire ?

3. Mon cheval est mouillé sous son imperméable, que faire ?

4. Puis-je utiliser une couverture d’extérieur en tant que couverture d’écurie ?

5. La couverture de mon cheval lui cause des irritations, que faire ?

6. La couverture de mon cheval glisse, que faire ?

7. Combien coûte une bonne couverture pour chevaux ?

8. Mon cheval fait une réaction allergique, que faire ?

9. Une couverture d’extérieur avec doublure séchante peut-elle être laissée sur mon cheval directement après le travail alors qu’il n’est pas sec ?

10. Mon cheval ou ses congénères grignotent la couverture, que faire ?

11. Ma couverture est cassée ou au lavage et je n’en ai pas d’autre en attendant, que faire ?

12. Puis-je essayer la couverture pour avoir la certitude qu’elle convient ?

13. Ma couverture ne convient pas, puis-je la retourner ?

14. Comment savoir si mon cheval a froid ?

1. Ma couverture est cassée ou déchirée, que faire ?

Les couvertures pour chevaux sont des équipements particulièrement sujets à l’usure. Les chevaux n’ont pas la notion du coût de l’équipement et ne le ménagent généralement pas. Le comportement naturel des chevaux, comme les combats et jeux dans le troupeau, le grattage mutuel, le frottement contre des objets pour se gratter et le fait que le cheval se roule, met la matière de la couverture à rude épreuve. Malheureusement, il est possible que cela cause des accrocs, ils sont la bête noire des propriétaires de chevaux. Il arrive que la couverture se déchire au niveau des sangles, cela est dû à un mauvais ajustement. Si les sangles ventrales sont trop lâches, le cheval risque de marcher dessus ou de se coincer dedans en se roulant, ce qui risque de déchirer le tissu à l’endroit où les sangles sont fixées. Si elles sont trop serrées, à l’inverse, elles risquent de déchirer le tissu lorsque le cheval se roule.

Veuillez garder à l’esprit que les matières utilisées pour la fabrication des couvertures pour chevaux – en particulier des couvertures d’extérieur – sont aussi solides que possible, cela ne signifie pas qu’elles sont pour autant indestructibles. Dans les cas mentionnés ci-dessus, la réclamation peut ne pas être recevable car les dégâts sont une conséquence du comportement du cheval et non d’un défaut de fabrication. Si vous découvrez un autre défaut dans votre couverture qui n’a pas été décrit ci-dessus et ne savez pas si cela pourrait constituer un motif de réclamation, vous pouvez contacter notre service clientèle ou vous rendre en FILIALES si vous en avez un à proximité de chez vous. Nous serons heureux de vous aider et de soumettre votre réclamation au fabricant si nécessaire.

Notre conseil : vous pouvez facilement réparer les petits accrocs causés par les dents des chevaux, les griffures et les lavage grâce au kit de réparation pour couvertures. Les étapes à suivre sont expliquées (en anglais) et montrées dans la vidéo du service Stormsure.

2. Mon cheval enlève tout seul sa couverture, que faire ?

Commencez par revérifier l’ajustement de la couverture. La couverture est-elle trop grande ? La fermeture et les sangles sont-elles réglées correctement ? Si la couverture est à la bonne taille et correctement réglée, il est impossible que le cheval l’enlève lui-même. Votre cheval fait peut être partie d’un troupeau dont certains chevaux sont des « experts du déshabillage » et aident votre cheval à se débarrasser de sa couverture ?

Si vous ne parvenez pas à trouver l’origine du problème, vous pouvez toujours ajouter des fixations supplémentaires, comme par exemple des courroies de cuisses ou de queue. Si les fermeture se détachent trop facilement, vous pouvez acheter des élastiques de sécurité, qui assurent un meilleur maintien des fermetures mais cèdent en cas de panique afin de libérer le cheval et d’éviter le risque de blessures. Vous trouverez davantage d’informations dans la rubrique dédiée aux accessoires pour couvertures.

3. Mon cheval est mouillé sous son imperméable, que faire ?

Dans cette situation, on a tendance à se dire que la couverture d’extérieur ne tient pas ses promesses et ne protège pas le cheval de la pluie. Pourtant le processus de fabrication de ce type d’articles est minutieusement contrôlé et des tests de qualité concernant notamment l’imperméabilité sont effectués sur les modèles avant leur mise sur le marché, il est donc très improbable que qualité de la couverture soit mise en cause. Les causes sont généralement les suivantes :

  • La respirablité de la couverture est limitée : la respirabilité correspond à la capacité du tissu à laisser passer de la vapeur (eau sous forme gazeuse) et est exprimée en grammes d’eau par mètre cube que le tissu laisse passer en 24h. Un tissu est considéré comme respirant à partir de 3000 g / m³ / 24h. En pratique, des facteurs tels que les températures extérieures, la quantité d’humidité à éliminer ou encore l’entretien apporté à la matière influencent énormément cette fonction de la membrane du tissu.

  • Les températures sont trop douces / chaudes : afin qu’une matière respirante puisse remplir au mieux sa fonction, certaines conditions climatiques doivent être remplies. La différence de température entre l’intérieur et l’extérieur de la couverture doit être d’au moins 15 °C pour que l’humidité soit correctement évacuée.

  • Le taux d’humidité dans l’air est trop élevé : notamment lorsque le temps est brumeux, on peut avoir l’impression que l’humidité s’infiltre partout. Cette impression est due au fait que la respirabilité du matériau est altérée lorsque l’air est humide, car il est déjà « saturé » en molécules d’eau, ce qui empêche l’humidité à l’intérieur de la couverture d’être évacuée.

  • Le cheval est trop humide : il se peut simplement que le cheval soit trop couvert et transpire. Si la quantité d’humidité est trop élevée sous la couverture, la matière ne peut pas évacuer suffisamment d’humidité. De plus, cela forme de la condensation et aggrave cet effet. Si vous n’êtes pas certain que la couverture de votre cheval lui convient, allez jeter un coup d’oeil à la rubrique suivante : Conseils pour l’achat de couvertures d’extérieur et d’écurie.

  • La couverture n’est pas correctement ajustée : une couverture qui n’est pas parfaitement ajustée ne peut généralement pas remplir pleinement ses fonctions. Par exemple, si l’ouverture est trop lâche au niveau de l’encolure, l’eau peut plus facilement pénétrer et s’infilter sous la couverture. Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour une couverture parfaitement ajustée dans la rubrique suivante : Quelle coupe convient à mon cheval ?

  • La couverture n’est pas correctement entretenue : les matières fonctionnelles telles que celles utilisées dans la fabrication des couvertures pour chevaux comportent une membrane spéciale. Si celle-ci est sale, à cause de la poussière ou de la sueur, sa fonction peut être altérée. Compte tenu de la manière dont les couvertures sont généralement entreposées et utilisées, elles doivent être lavées et réimperméabilisées régulièrement, car même si le revêtement imperméable est endommagé et que l’eau pénètre donc dans la couverture, une membrane sale ne permet pas d’évacuer l’humidité comme il se doit.

4. Puis-je utiliser une couverture d’extérieur en tant que couverture d’écurie ?

Théoriquement, les couvertures d’extérieur peuvent aussi être utilisées à l’intérieur. En particulier dans le cas de chevaux vivant en box ouvert, il est même recommandé d’opter pour une couverture d’extérieur car le cheval se déplace lui-même de l’extérieur à l’intérieur. Pour un cheval en box classique qui ne passe que quelques heures par jour à l’extérieur, il peut également être judicieux d’utiliser exclusivement une couverture d’extérieur car cela permet de ne pas avoir à changer sa couverture lorsqu’on l’emmène et le ramène du paddock.

Lorsque l’humidité est élevée, le cheval peut être humide même sous la couverture. Si vous couvrez le cheval après le paddock, vous pouvez vous assurer que le cheval est bien sec pour passer la nuit. Une couverture d’écurie est également un achat utile surtout pour le transport. Il est toujours pratique d’avoir plusieurs couvertures à disposition pour ses chevaux, car elles peuvent parfois casser à cause de l’usure. Une couverture supplémentaire à disposition permet de couvrir le cheval à l’écurie si l’autre couverture est en réparation ou au lavage.

5. La couverture de mon cheval lui cause des irritations, que faire ?

Généralement, les frottements et points de pression sont causés par un mauvais ajustement de la couverture. Il est donc très important de s’assurer que ce dernier soit parfait lorsque vous essayez une couverture à votre cheval. Veuillez noter qu’une couverture mal ajustée peut même provoquer des blessures douloureuses, qui nécéssiteront ensuite un traitement vétérinaire.

Si vous êtes certain que la couverture est bien ajustée mais que le cheval est toujours sujet aux irritations et à la casse de crins – notamment au niveau du poitrail et des épaules – une protection d’épaules placée sous la couverture peut palier à ce problème. En effet, certains chevaux sont simplement sensibles aux frottements. Parfois, ces frottements peuvent également être causés par la doublure, si par exemple des irritations dues aux frottements se sont produites avec une couverture dont la doublure est en polaire, vous pouvez essayer une couverture avec une doublure intérieure lisse, qui permet souvent d’éviter les frottements.

6. La couverture de mon cheval glisse, que faire ?

Dans la plupart des cas, un mauvais ajustement de la couverture est responsable du fait qu’elle glisse. Si la couverture est trop longue ou l’ouverture pour l’encolure est trop lâche, la couverture glissera forcément vers l’arrière. Cela est à prendre au sérieux car une couverture qui glisse vers l’arrière peut causer des blessures douloureuses au garrot.

Chez les chevaux qui bougent beaucoup, il est également possible que la couverture glisse parce que les fixations de base sont insuffisantes. Dans ce cas, vous pouvez ajouter par exemple des courroies de cuisses, une sangle élastique ou une courroie de queue pour palier au problème.

Chez les chevaux tondus, une doublure intérieure lisse peut être responsable du glissement de la couverture. Il existe de nombreux modèles de couvertures avec une doublure intérieure molletonnée ou une doublure en polaire afin que la couverture ne glisse pas si facilement sur une robe lisse. Néanmoins, il est recommandé d’avoir une doublure lisse au moins au niveau des épaules et du poitrail afin de limiter au maximum les frottements.

7. Combien coûte une bonne couverture pour chevaux ?

Cela dépend du type de couverture. Une simple chemise séchante est naturellement moins coûteuse qu’une couverture d’hiver épaisse et chaude. En fonction de la qualité, les prix de couvertures du même type peuvent varier entre 50 € et 250 €. La longévité d’une couverture varie bien entendu en fonction de sa qualité, mais également de son utilisation (notamment dans le cas de chevaux vivant en groupe) et de son entretien.

8. Mon cheval fait une réaction allergique, que faire ?

Votre cheval ne se gratte que lorsqu’il porte une couverture ? Ce n’est que dans de rares cas qu’il s’agit d’une réaction allergique à la matière de la couverture. Dans la plupart des cas, c’est le frottement de la couverture sur la robe du cheval dans laquelle de la poussière s’est incrustée qui provoque des démangeaisons. Certains chevaux ont simplement besoin d’un peu plus de temps «sans couverture», car le manque de circulation d’air (malgré la respirabilité de la couverture) peut provoquer des démangeaisons. Si votre cheval fait réellement une réaction allergique à la couverture, les démangeaisons sont souvent accompagnées de rougeurs, de gonflements, et parfois même de desquamation (grosses pellicules).

Ces dernières années, le nombre de cas d’allergies chez les humains et les animaux est monté en flèche. Étant donné que n’importe quelle substance peut déclencher de telles réactions selon les individus, la prévention ou l’évitement de ces réactions n’est pas possible. Pendant le développement et le test des matières utilisées pour la fabrication de nos produits, nous mettons tout en œuvre pour offrir le meilleur aux humains et aux chevaux, en tenant compte des dernières découvertes en médecine et médecine vétérinaire.

Toutefois, dans la mesure où les allergies et intolérances sont imprévisibles, celles-ci ne peuvent pas faire l’objet de réclamations sur les produits.

9. Une couverture d’extérieur avec doublure séchante peut-elle être laissée sur mon cheval directement après le travail alors qu’il n’est pas sec ?

La réponse est très claire : non ! En plus d’être bénéfique à la relation entre le cheval et son cavalier, la récupération active en marchant en fin de séance permet de soutenir les fonctions vitales du cheval. Une couverture d’extérieur avec fonction séchante ne peut évacuer l’humidité que dans une certaine mesure. Si le cheval transpire trop ou est trop mouillé, la couverture ne pourra pas assurer une évacuation de toute l’humidité. Bien que les couvertures d’extérieur soient respirantes, elles ne le sont que dans une certaine mesure. À cause de la membrane imperméable, l’humidité ne pourra pas être évacuée aussi efficacement qu’avec une simple chemise séchante. Le temps de séchage du cheval serait donc beaucoup plus long. Les couvertures d’extérieur avec une fonction séchante ne doivent donc être mises au cheval qu’après l’avoir fait sécher un peu, en aucun cas juste après une séance alors que sa robe est encore trempée.

10. Mon cheval ou ses congénères grignotent la couverture, que faire ?

Afin d’éviter que les couvertures ne soient abîmées par le grattage ou les jeux, un produit anti-rognage peut être appliqué sur la couverture. Pour certains produits, un délai doit être respecté. Si le cheval vit en troupeau, discutez au préalable avec les propriétaires des autres chevaux, notamment si ceux-ci participent à des compétitions.

Si vous savez d’ores et déjà que le cheval ou d’autres chevaux de l’écurie aiment grignoter les couvertures, vous devez opter pour un modèle en tissu ripstop. Ces tissus comportent des fibres plus épaisses incorporées tous les quelques millimètres, qui permettent d’arrêter les accrocs.

Si votre couverture présente des petits accrocs malgré les précautions, vous pouvez les réparer grâce à notre kit de réparation.

11. Ma couverture est cassée ou au lavage et je n’en ai pas d’autre en attendant, que faire ?

En tant que propriétaire de chevaux, vous devez être préparé à toute éventualité. Il arrive parfois qu’un cheval endommage son équipement par son comportement naturel, que ce soit en se roulant, en jouant avec d’autres chevaux ou simplement en se grattant contre des objets. Si la couverture doit être réparée et que vous n’avez pas d’alternative, vous devez trouver une solution, notamment si le cheval est tondu ou malade et a besoin d’un apport de chaleur supplémentaire. Lorsque vous achetez une couverture, il est recommandé d’acheter une deuxième couverture (plus bas de gamme et moins coûteuse) par la même occasion, pour éviter ce type de situations.

Cela est également pratique en cas de réclamation sur une couverture ou si celle-ci est entre les mains de notre service de lavage des couvertures. Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de prêter des couvertures de « dépannage » et vous remercions de votre compréhension.

12. Puis-je essayer la couverture pour avoir la certitude qu’elle convient ?

Vous pouvez bien entendu essayer la couverture à votre cheval. Veuillez noter cependant que si vous la retournez, elle doit être en parfait état et respecter le délai de retour de 30 jours. Elle ne doit donc pas contenir de saletés ni de crins ou poils, car cela la rendrait invendable. Il est préférable de mettre une chemise ou un drap propre sur le cheval lorsque vous lui essayez une couverture. Il est en effet très difficile d’enlever les poils de cheval de la couverture, en particulier lorsqu’elle est conçue avec doublure intérieure molletonnée ou en polaire.

13. Ma couverture ne convient pas, puis-je la retourner ?

Si la couverture ne convient pas, vous pouvez la retourner dans un délai de 30 jours à condition qu’elle se trouve en parfait état. Vous pouvez également la rapporter en FILIALES. Vous trouverez d’avantage d’informations sur la procédure de retour dans notre rubrique services.

14. Comment savoir si mon cheval a froid

La zone thermoneutre des chevaux est comprise entre -15 et + 25 ° C. Sous nos latitudes, il est donc très peu probable qu’un cheval ait réellement froid. Cependant, il y a bien entendu des exceptions : si un cheval est tondu, malade ou relativement âgé, le cheval peut ne plus être capable de s’adapter aux températures uniquement grâce à la thermorégulation et peut donc avoir besoin d’un peu d’aide. Un cheval qui se sent bien a un comportement alimentaire normal et est actif. Un cheval qui tremble pendant une longue période et dont les oreilles sont froides même dans le tiers inférieur a possiblement froid. Si un cheval a froid pendant une période relativement longue, vous remarquerez également une augmentation de sa consommation de fourrage car il utilise plus d’énergie pour se réchauffer grâce aux contractions musculaires qui lui permettent de trembler.

[parentPost title= »couvertures chevaux » url= »couvertures-chevaux »]