Qu’est-ce que la voltige ?

La voltige est pour beaucoup d’enfants une initiation au monde équestre. Toutefois, la voltige représente bien plus que cela ; cette discipline à part entière est un sport extrêmement exigeant, qui se pratique également en compétition. Mais que signifie vraiment la voltige et d’où vient-elle ?

Deux filles font de la voltige sur un cheval

La voltige comprend des éléments de gymnastique et d’acrobatie, qui s’effectuent sur le dos d’un cheval. Pour cela, le cheval est longé aux allures de base par une personne expérimentée. La voltige peut être pratiquée seul, en duo (« pas de deux ») ou en groupe. Une équipe peut comprendre jusqu’à douze personnes, mais seules trois personnes peuvent se trouver en même temps sur le cheval.

Une femme fait de la voltige sur un cheval

Comment est apparue la voltige ? 

D’anciennes peintures rupestres montrent que faire des figures sur un cheval n’est pas nouveau. Se tenir debout, sauter sur un cheval au galop : ces exercices se sont développés et établis à travers le temps, de la Rome Antique aux guerres russes des cavaliers cosaques. Le coup d’envoi de ce sport de compétition a eu lieu aux Jeux Olympiques de 1920 : il devait cependant s’agir de la seule participation des pionniers de la voltige, nommés alors « cavaliers artistiques ». Bien qu’à cette époque, les participants étaient uniquement des militaires, la voltige s’est ensuite développée en un sport populaire de plus en plus apprécié. De nos jours, les voltigeurs doivent toujours se battre contre le cliché de la voltige comme sport pour enfants, facilitant le passage à la vraie pratique de l’équitation. Néanmoins, grâce au nombre croissant de clubs de voltige et à l’organisation de concours, la voltige commence enfin à être reconnue à sa juste valeur en tant que discipline sportive à part entière.

[parentPost title= »Conseils voltige » url= »voltige »]